Agenda Voir toutes les dates

Messieurs, en garde !

30 Septembre 2016

À une époque où les duels étaient fréquents bien qu’interdits, le peintre Jean Béraud fut l’un des témoins de son ami Marcel Proust lors de son duel contre Jean Lorrain, à Meudon, en février 1897. Cet écrivain et éditorialiste, de son vrai nom Paul Alexandre Martin Duval, avait en effet rédigé un article très critique sur le recueil de poèmes et de nouvelles Les plaisirs et les jours, publié par Proust en 1896. Jean Lorrain avait qualifié l’œuvre de surfaite et trouvait qu’elle était vendue à un prix trop excessif. Marcel Proust demanda donc que son honneur soit lavé, défendant par là même celui de Madeleine Lemaire, qui avait réalisé les illustrations de l’ouvrage de Reynaldo Hahn, qui avait composé une musique pour l’œuvre, et celui d’Anatole France, qui avait signé son avant-propos. Marcel Proust se couchant souvent à l’aube, il fut décidé par les témoins que le duel aurait lieu à 15h. Chacun tira deux coups de pistolet en manquant leur cible à chaque fois, ce qui permit aux témoins de déclarer un match nul entre les deux hommes.

Voir toutes les actualités