Agenda Voir toutes les dates

Les coulisses de l'opération : Interview de Madame Bellazzoughi, agent de sécurité

13 Octobre 2016

Madame Bellazzougui réduite.jpg

Interview de madame Megdouda BELLAZZOUGUI

(Agent de sécurité)

 

Est-ce que vous pouvez nous dire votre fonction exacte au sein du musée ?

J'ai plusieurs fonctions ! Je suis agent d'accueil et de surveillance. Je travaille essentiellement dans les salles à la surveillance des œuvres et du public, mais je travaille parfois aussi en renfort au PC sécurité et en tant que technicienne son à l'auditorium. Donc, je suis très polyvalente !

En salle, je réceptionne les publics, je les oriente. Je leur parle parfois de certaines toiles quand ils ont besoin d'un peu d'informations, des anecdotes que je connais sur tel ou tel tableau... Quand il y a des scolaires, je surveille les groupes pour éviter par exemple que les enfants touchent aux œuvres ou écrivent dessus. Dans les expositions temporaires, je vérifie également que les publics ne prennent pas de photos, et dans l’exposition permanente, je vérifie que ce soit sans flash !

Au PC sécurité, on a un peu plus de responsabilités parce qu'on gère le détecteur d'incendie et d'intrusion. Donc, on doit rester vigilant. On réceptionne aussi les publics car c’est ici que se fait l’accès pour les personnes handicapées. Nous réceptionnons également les personnes qui ont des rendez-vous avec les personnels du musée, nous vérifions leur identité et nous leur donnons un badge.

Pour l’accueil des publics de l'auditorium, c'est pareil. Nous mettons en œuvre le plan vigipirate : on vérifie les sacs avant de laisser les personnes accéder à l’intérieur du musée.

Les agents de sécurité gèrent aussi les malaises. Nous avons tous notre brevet de secourisme. On se déplace en salle pour réaliser les premiers secours, que ce soit pour nos collègues ou pour les visiteurs ! S'il y a nécessité d'appeler les pompiers, on le fait, et on attend leur arrivée pour expliquer la situation. Voilà ! C'est très large ! C'est ce que j'aime, chaque journée est différente. La polyvalence du poste est agréable, on change régulièrement de salle à surveiller, donc on découvre tous les tableaux !

On se sent privilégié par rapport au public, et même par rapport aux collègues des bureaux, parce que quand il y a des expositions, on est les premiers à voir les œuvres ! On en profite à longueur de journée !

 

Plus concrètement, quel est votre rôle dans l’événement La Chambre des visiteurs ?

Je n'ai pas encore eu la chance de surveiller cette salle, mais je suis venue spécialement la voir. Donc, j'ai déjà repéré certains tableaux. Moi aussi, je vais voter !

 

Quels sont vos tableaux préférés parmi la sélection des 72 œuvres en lice ?

J'ai une préférence pour la statue Le Boulch’, qui a été faite par un de nos anciens collègues, Fabrice Bertran. Elle fait peur, mais elle est vraiment belle ! Elle ressemble à un fantôme ! Lorsque j’accède aux salles dans le noir, parfois elle me surprend, cachée derrière une porte.

Voir toutes les actualités