Agenda Voir toutes les dates

À découvrir également durant le Temps des Collections

28 Novembre 2016

LES CHAPITEAUX DE BOSCHERVILLE

Riche en collections médiévales, le musée des Antiquités a reçu en don deux chapiteaux romans, d‘une valeur inestimable, du cloître de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. Ceux-ci viendront compléter la collection du musée dont le célèbre Chapiteau des Musiciens. La statuaire de Boscherville illustre la sculpture de la Normandie romane à son plus haut niveau d’achèvement.
Ces chapiteaux sont rares dans la région, la souplesse des personnages, l’aisance de leur mouvement, la diversité de leurs attitudes et le raffinement de leurs vêtements évoquent le premier art gothique, tel qu’il a pu fleurir au milieu du XIIe siècle en Ile-de-France et dans l’aire Plantagenêt. L’abbaye de Boscherville est un site capital pour saisir les évolutions de la sculpture normande. Seuls les chapiteaux subsistants témoignent aujourd’hui du raffinement du cloître roman de la seconde moitié du XIIe siècle, malheureusement détruit au XVIe siècle. Sur le premier chapiteau, l’ange de dieu interdit l’accès au Jardin d’Eden, Adam cache sa nudité, Eve file la laine, tandis que leur fils Caïn vient d’assassiner son frère Abel. Le second déroule sur sa corbeille une scène figurant l’entrée du Christ à Jérusalem, acclamé par la foule. Avant leur présentation au public, ces deux sculptures feront l’objet d’une importante restauration.


Commissaire d’exposition : Nicolas Hatot


Crédit photographique : Adam se vêtissant, chapiteau géminé, Normandie, vers 1170, provient du cloître de Saint-Georges de Boscherville, avant restauration  © RMM - Métropole Rouen Normandie

Voir toutes les actualités